Passez à la « banque » avant!

Passez à la « banque » avant!

Maharishi Mahesh Yogi est un maître spirituel dont le rayonnement et les accomplissements sont à mes yeux des plus remarquables. La sérénité, la paix lumineuse, l’humour, la force font partie des ingrédients de sa personnalité hors du commun, dont le charme et la grâce indéniables témoignent notamment du fait qu’il incarne totalement son enseignement. Ce dernier est loin d’avoir fini de contribuer à la l’épanouissement de la conscience humaine.
Il nous parle ici à sa façon, de l’importance de cultiver la Conscience Pure quotidiennement afin que celle-ci imprègne nos activités.

Extrait d’une conférence historique en 1972 au « Jones Hall », à Houston, Texas.
 


Passez à la « banque » avant! par infop
 

La version originale 

 

 

 

>>

 

 

 

 

Transcription de la traduction:

La souffrance réside dans la faiblesse. C’est tout. Qu’il s’agisse de n’importe quel type, n’importe qu’elle type de souffrance indique une faiblesse chez la personne, que ce soit une faiblesse émotionnelle, une faiblesse intellectuelle, une faiblesse de santé, une faiblesse de quoi que ce soit. N’importe qu’elle faiblesse est la cause de la souffrance.

Dans cette pratique (de la MT) quand la conscience est élargie, la résistance au déploiement de la conscience pure, ces résistances disparaissent. Les résistances au déploiement de la conscience pure sont comme les nuages masquant le soleil. Le soleil brille, il est là. Seulement à cause des nuages une barrière vient entre nous et le soleil et nous ne parvenons pas à le voir.

La conscience pure est là, l’intelligence pure est là, elle est déjà là, elle n’a pas besoin d’être cultivée. Seulement les résistances pour sa cognition, des résistances pour l’utiliser pleinement dans la vie quotidienne. Ces résistances doivent s’en aller. Et ces résistances sont les stress et les tensions.

Durant la méditation, alors que l’activité mentale devient plus raffinée, la respiration devient plus raffinée et avec ça le taux métabolique devient plus raffiné et s’apaise de plus en plus. Tout le système reçoit un repos profond. Ce profond repos élimine automatiquement les stress et les tensions.

Donc quand l’esprit s’ouvre à la conscience pure illimitée, le champ de l’intelligence pure, simultanément le corps se débarrasse des stress et des tensions. Ainsi les nuages qui empêchent la pleine utilisation de l’intelligence créative intérieure en action commencent à disparaître. Le système devient plus pur, le corps devient plus pur, l’esprit devient plus pur. Une pensée plus claire est le résultat direct de cette pratique.

Toutes les valeurs de nos actions, de nos aspirations, deviennent plus riches. Un dicton est devenu populaire dans notre mouvement, il dit « arrose la racine et savoure les fruits« . La racine de la vie est cette valeur fondamentale d’intelligence pure. C’est la base de la vie. « Arrose la racine ». Amenons notre conscience à cela et la nature de l’esprit héritera de cette valeur. Et peu importe où se trouve l’esprit il savoure alors les vagues de cette plénitude. Chaque activité, chaque pensée devient une vague de bonheur, une vague de joie. Parce que cette conscience pure qui adhère à la nature de l’esprit est félicité en sa structure, dans sa qualité, elle est conscience de félicité.

Il y a là quelque chose qui vaut le coup d’être adopté dans notre vie et qui mérite que nos amis en soient informés.

Quand j’entends de la part des professeurs de Méditation Transcendantale, quelle joie c’est d’enseigner un homme qui vient inquiet et anxieux…cinq ou dix minutes d’instruction et il dit « merci beaucoup, je ne savais pas que c’était si simple ». Beaucoup de gens dans différentes parties du monde sont venues demander le jour suivant. C’est très bien, je me sens très bien mais dites-moi ce que vous m’avez enseigné. Car peu importe ce qu’ils ont appris, ils ont vu qu’ils n’ont fait aucun effort dessus. Quelque chose sans effort mais ils savent qu’ils se sont levé plus tôt aujourd’hui et qu’ils étaient si frais, qu’ils n’ont pas été contrariés par ceci et cela comme à l’habitude. Et maintenant les effets sont perçus mais ils ne savent pas en fait ce qu’ils ont fait durant la méditation. Il s’est avéré que c’était tellement sans efforts et parce qu’ils n’ont fait tellement pas d’effort ils sont venu pour savoir « dites-moi ce que j’ai fait pour avoir ce résultat, que m’avez-vous appris? ».

Une procédure tellement naturelle. Quelque chose qui est en conformité, en accord avec notre nature. Nous le faisons juste spontanément sans même savoir que nous le faisons. Une chose tellement naturelle.

Donc cela, cette connaissance est venue d’une compréhension complète de la vie. La vie qui est avec des milliers de limites et cet aspect de la vie qui est sans limites. Ces deux qualités, quelque chose qui est relatif, quelque chose qui est dans les limites, quelque chose qui est plein de différences et quelque chose qui est non-différent, non-manifesté, située en dessous de toutes les différences, la cause de toutes les différences. Cette valeur d’intelligence pure non-manifestée située à la source de la pensée à l’intérieur s’exprimant dans les canaux de la pensée et de l’action. Aussi longtemps que notre conscience n’est pas ouverte à elle, sa pleine valeur n’est pas appréciée, savourée dans notre pensée et action. La technique est seulement de la connaître,  de seulement l’amener à notre conscience et ensuite de la stabiliser dans notre conscience pour en avoir une pleine utilisation dans la vie quotidienne. Et le principe de stabilisation, le principe pour accéder à ce niveau est dénué d’effort. Le principe pour la stabiliser de façon qu’elle ne soit jamais perdue est comme le principe pour teindre un vêtement, colorer un vêtement, un vêtement blanc. Trempez-le dans la couleur jaune, mettez-le au soleil, au soleil la couleur s’estompe mais elle ne s’estompe pas complètement et trempez le à nouveau dans la couleur et exposez le à nouveau au soleil, le soleil fixe la couleur un peu plus, l’enrichie. Juste comme ça. Une méditation le matin et le soir, trempez l’esprit dans cette couleur de conscience illimitée, et exposez le à l’action. Dans l’action elle s’estompe mais ne s’estompe pas complètement. A nouveau retrempé dans la couleur de l’illimité et encore exposé au soleil des limites qui le brûle, le dessèche par tous les côtés. Donc colorer l’esprit et le décolorer un peu et le colorer et le décolorer un peu, méditation et action. C’est une procédure qui stabilise cette conscience illimitée au niveau de l’esprit conscient et une fois que c’est terminé, c’est terminé pour toujours. La couleur ne s’estompera plus, peu importe l’activité que nous entreprenons, nous restons toujours dans cet état de conscience illimitée, se comportant à l’intérieur des limites nous ne perdons pas de vue l’illimité.

Donc les deux principes, le principe de la méditation est le principe de se retirer. On ferme les yeux, on éloigne l’esprit des existences multiples relatives grossières et on amène l’attention vers cet état d’unité à l’intérieur. Ce mouvement intérieur de la méditation rend l’esprit familier avec la qualité de cette valeur de base de la vie. Ce mouvement extérieur de la méditation, apporte cette valeur à l’extérieur dans le champ de l’action. Nous allons à l’intérieur pour en ressortir, juste comme nous allons à la banque pour en ressortir et à aller au marché. Et ça vaut le coup d’aller cinq minutes à la banque pour être toute la journée au marché. Ça vaut le coup. Si quelqu’un dit « j’ai tellement de rendez-vous au marché, je n’ai pas le temps d’aller à la banque », il doit être mis en garde, tous ces rendez-vous au marché seront validés et agréables et fructueux, seulement si quelque cinq minutes sont utilisées à la banque.

Si quelqu’un dit « je n’ai pas le temps de méditer », cela signifie qu’il n’a pas le temps de rassembler son esprit, de faire que son esprit soit rempli de vie, de vivacité et dans cet état il se plonge dans l’activité avec seulement une capacité restreinte de perception, de décision, d’action. Les accomplissements ne seront pas supers.

Cette technique, cette connaissance est tellement vitale à la vie de chacun, indépendamment de ce qu’il fait.

 
 
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)


 
 

Comments

commentaires

Tags: ,

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *