Spirituel et plein aux as


Et si la sortie de la « crise économique » passait par la réalisation que, plus que jamais, la chose vraiment « rentable » se trouve dans le fait de nourrir et développer la Conscience?

 

 

Transcription:

Je me retrouve en train de fluctuer entre le chemin vers la spiritualité et le désir de plus de richesse matérielle. Ces chemins s’excluent-ils l’un l’autre? Votre commentaire là-dessus est très apprécié. Fluctuer entre le chemin vers la spiritualité et le désir de plus de richesse matérielle. Ces chemins s’excluent-ils l’un l’autre?

Si la richesse matérielle devient votre but principal, alors nous pourrions dire qu’ils s’excluent l’un l’autre mais si vous vous engager dans une certaine activité qui premièrement vous apporte de la joie, que vous aimez faire, et deuxièmement si cette activité dans laquelle vous êtes engagé et qui vous apporte de la joie apporte une certaine contribution positive à ce monde, à la planète, aux autres êtres humains, ajoute quelque chose de valeur à la vie. Peut-être participe de faire évoluer la conscience sur la planète. Alors si ces deux choses viennent ensemble, alors vous pouvez trouver qu’en tant que sous-produit de cette activité une certaine richesse matérielle aussi vient à vous. Et il n’y a pas de raison pour laquelle vous ne pouvez pas jouir de certaines formes matérielles, peu importe ce que c’est qui vient à vous et que vous appréciez. Vous pouvez offrir, distribuer cela et apprécier de le faire et si de belles choses ou de plus grandes choses arrivent. Le fait de jouir de belles choses, ou d’une maison ou même une voiture, ou ce n’est peut-être pas nécessairement non spirituel, l’attachement ou la préoccupation excessive de cela, de tel ou tel but, cela n’est pas compatible, cela vous éloigne de la réalité, la vérité de qui vous êtes, de l’éveil. Mais vous pouvez être relativement assez présent et en contact avec ce qui est au-delà de la forme et néanmoins apprécier et jouir de la forme qui se présente à vous. Non pas d’une façon obsessive, désirer d’accumuler le plus possible de ceci ou de cela, mais apprécier ce qui se présente. Sans qu’il y est identification avec la forme qui se présente, la maison, la voiture, peu importe la chose matérielle que cela peut-être. Dans ce sens, ces deux chemins ne sont pas incompatibles.

La renonciation qui traditionnellement est recommandée en tant que voie vers l’éveil…la vraie renonciation n’est pas réellement de renoncer aux choses matérielles, c’est plutôt de renoncer à l’attachement ou à l’identification. Car beaucoup de gens traditionnellement, dans de nombreuses cultures et religions, qui ont renoncées aux choses matérielles, n’ont pas réalisés qu’ils n’avaient pas renoncé au désir dans leur esprit, donc ils essayent de supprimer le désir en n’ayant pas de possession et en se refreinant…le célibat par exemple, se refreiner d’activité sexuelles comme faisant partie de la renonciation sans réaliser qu’ils passent une grande partie de la journée à penser au sexe. Donc cette renonciation extérieure n’est pas réellement la chose principale, la vraie renonciation est par rapport à l’attachement qui s’opère à un niveau intérieur. Vous pouvez avoir une personne très pauvre attachée très fortement à ses quelques rares possessions, et recherchant une identification à travers cela et vous pouvez avoir une personne très riche attachée à rien. Bien sûr l’inverse peut aussi être vrai. Donc c’est l’intérieur qui importe et que vous soyez ou non attaché à certaines choses matérielles, vous ne pouvez pas vraiment le dire jusqu’à ce que vous les perdiez… « Oh ça s’est cassé »…et c’est toujours un bon petit test quand quelque chose vous quitte, ou est volé, ou se casse. Si un trouble survient, de la colère ou quoique soit d’autre… « Oh j’étais attaché, je croyais que je ne l’étais pas ». Mais quand vous pouvez laisser aller, les choses qui vont et viennent… Peut-être que chose se présente et après un certain temps vous l’offrez à quelqu’un d’autre pour qu’il en profite…

Le sens de la propriété commence aussi à disparaître. Vous vous intéressez à quelque chose pendant un certain temps et ensuite ça va dans les mains de quelqu’un d’autre…

 
 
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 4,50 de 5)


 


DÉCOUVREZ LE LIEU DU PROCHAIN STAGE PRÈS DE CHEZ VOUS!

Fédération Nouvelle Terre

 

Commentaires

commentaires

Tags:

  1. Maïya’s avatar

    Mais non, je ne me suis pas sentie harcelée ! Si l’on se place du point de vue du coeur, tout devient simple, et naturel. L’argent, j’en ai eu beaucoup, et vraiment plus du tout, alternativement, plusieurs fois dans ma vie. J’ai appris que le seul vrai manque se manifeste lorsque l’on n’est plus dans le coeur, je n’ose dire l’amour, mot tellement dénaturé, comme … l’argent. Donc, parler d’argent sur votre blog, où est le problème ? Votre intention était sincère : proposer une aide à ceux que cela intéresse. Ils/elles ont expérimenté. Une réflexion s’en est suivi. D’autres se sont élevés contre cela : là aussi, réflexion … C’est bien le but de votre blog, non ?
    Il y a cependant une notion dont parle Eckart Tolle, qui n’est pas évoquée dans les « blogueurs pro, marketeurs pro etc …  » C’est que ce que l’on fait pour avoir un juste et abondant retour financier doit apporter une contribution à notre monde. Notre apport. Et là, c’est vrai, on se sent plus à l’aise de recevoir l’abondance ! (Du moins, en ce qui me concerne !)
    Continuez votre blog, Thierry, il est heureux !

    Répondre

  2. Catherine’s avatar

    Bonsoir, et merci pour ce message, qui arrive au bon moment. Je me suis posée en effet la question, d’autant que je me suis inscrite grâce à votre site au « 31 jours pour un blog qui rapporte ». Je suppose que l’attachement au résultat étant très fort… j’ai complètement raté l’entrée dans la formation, ne pouvant dépasser le 5ème jour, l’ordinateur y mettant du sien, ainsi que les serveurs !!

    Comme l’univers envoie toujours le bon message au bon moment, en même temps je suis tombée, créant une belle entorse du genou droit ! étant travailleur indépendant, en fait d’abondance financière, je me suis retrouvée pendant 7 jours à ne faire rentrer aucun argent !

    De plus, tout l’argent investi dans un « blog qui rapporte » s’est plutôt volatilisé… et a rapporté en effet à celui qui l’a affirmé, comme de juste vu son affirmation !!!

    Toutefois tout cela est un enseignement riche pour moi, car je m’étais déjà attachée au résultat, et encore plus « à la peur du manque ».

    Car je me suis inscrite à « un blog qui rapporte » par peur… du lendemain. Et certainement pas pour l’abondance d’aujourd’hui. Le résultat occultait même l’intention de ce que je voulais diffuser et partager !!!

    Or en même temps, j’ai reçu une abondance merveilleuse et inimaginable d’amour sous forme de soutien, de services spontanés, de cadeaux de l’univers. Je me suis mise aussi à vider la maison de tous les objets inutiles et superflu comme l’encourage le feng shui. J’ai aussi fait le fameux chèque d’abondance à la nouvelle lune. Et une abondance de tous les instants se manifeste sous toutes ses formes…. en particulier par la prise de conscience des attachements « à ce que je ne veux pas »…

    En même temps, sans parler de fortune encore ! le compte en banque a commencé à élever sa flèche vers le haut !

    Alors oui, le tout est de renoncer à l’identification et à l’attachement, particulièrement en en prenant conscience.

    Lise Bourbeau dans un de ses livres « amour amour amour » souligne judicieusement que « l’on peut être ce que l’on veut être que si l’on accepte ce que l’on ne veut pas être ».

    Mis en application, c’est un enseignement infiniment précieux.

    Bien chaleureusement à vous, alors que moi aussi j’ai failli quitter votre blog quand j’ai vu toute cette pub pour le blog qui rapporte. Ah oui ! en plus lors de la vidéo conférence de Olivier ? pour un blog qui rapporte encore plus, que j’ai écouté, aussitôt après l’ordi a été littéralement submergé de pub qui ont bloqué plusieurs jours le bon usage de celui ci, empêchant toute activité….

    Quel enseignement décidément. C’est alors que j’ai renoncé au « blog qui rapporte », car je n’ai aucune intention de jouer ce genre de tour à ceux qui vienne vers moi ! Et surtout, je fais une belle confiance à ma capacité d’accueillir l’abondance sous toutes ses formes, ici et maintenant, depuis le renoncement à cette voie du « blog qui rapporte » qui s’est refusée à moi pour X raison…. et peut être bien car elle n’avait été sollicité que motivée par la « peur du manque, la peur du lendemain » !!!

    Toutefois, cet incident (submersion par des pub intempestives) n’est jamais arrivé avec votre blog, Thierry ! ni avec celui de Aurélien A.

    Bon après ce long bavardage, je vous remercie infiniment d’avoir donné ainsi l’occasion de prendre conscience d’une très profonde peur, celle du manque ; cette conscience a ouvert une abondance de chaque instant au delà de l’argent. De plus, je viens de m’apercevoir que je refusais celui ci par une autre peur, celle d’être infidèle à ce que je suis. Aujourd’hui je découvre que cela n’a rien à voir, et comme le dit si bien Eckart, on peut être plus attaché encore à la peur du manque et à nos petits bien…

    Merci pour tout et surtout pour le cheminement offert grâce à votre blog, et à votre courage d’expression.

    Répondre

    1. adminblogbug’s avatar

      Un grand merci plein de gratitude pour votre partage Catherine et à la vie qui me permet avec ce blog de rencontrer, d’échanger et de découvrir de nombreuses belles âmes et autres consciences lumineuses telle que la votre. J’ai souvent de ce fait l’impression que je reçois beaucoup plus que je n’apporte. Cette « pratique » commence plus que jamais à prendre sens. Encore merci.

      Répondre

    2. Bruno de vivre riche’s avatar

      Ekhart le dit bien.
      Ca dépend du but que tu poursuis en faisant de l pub pour des produits.
      Si c’est simplement pour « mettre du beurre dans les épinards » alors, tu le fais par peur de manquer… Dans ce cas, il vaudrait mieux travailler sur cette peur.
      Si c’est parce que tu penses que ces produits peuvent aider les gens de ta liste et qu’en bonus, ça te rapportes un peu de sous, je crois qu’on se trouve dans le cas de la vidéo…
      Comme il le dit : « ça dépend de l’intérieur »…
      Pour moi, la recherche de la richesse est un chemin d’éveil spirituel et personnel et je sais que ça choque…

      Répondre

      1. adminblogbug’s avatar

        Merci beaucoup pour ton commentaire pertinent et juste (concernant ma peur notamment) Bruno.
        Oui c’est évidemment un chemin d’évolution puissant (et on en a la preuve à l’instant avec cet effet « miroir » de notre échange) vu comment le thème de l’argent fait travailler et réagir en général et partout.
        Ne pourrait-on pas d’ailleurs, tant qu’on y est et histoire de s’amuser aussi 🙂 , renforcer l’impact du choc dont tu parle en provoquant davantage de remous avec l’affirmation simple et joyeuse qu’en fait l’argent c’est la vie!? 😉
        Je ne sais pas mais aussi bizarre que cela puisse paraître je ressens qu’il y a du vrai là-dedans (d’un certain point de vue bien sûr) puisque c’est avant tout une énergie. En tout cas ça en fait partie (de la vie) comme tout le reste!
        Amicalement
        PS:Ton site a l’air super, j’essaye d’y revenir plus tard.

        Répondre

      2. Sylvie’s avatar

        Merci Thierry pour ce partage 🙂
        La seule chose que je peux dire c’est que je ne me suis pas sentie harcelée et rien ne m’a choqué sur votre site.
        Par contre, votre site m’a beaucoup apporté alors continuez.
        Très bonne soirée à tous.

        Répondre

        1. adminblogbug’s avatar

          Merci beaucoup Sylvie votre chaleureuse attention stimulante et ces quelques mots qui me vont droit au cœur. Je parle de vous dans la réponse au commentaire de Catherine (ci-dessus) 😉 Amicalement

          Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *