Psychologie et psychanalyse…Est-ce utile?

L’éveil ou tout au moins la proximité d’éveillés « soigne » différemment que la psychologie et la psychanalyse dans le sens où ces dernières nous maintiennent en fait dans l’illusion d’être une personne.

Pour se « soigner » réellement et définitivement il suffit de s’éveiller à sa propre nature. Cela se passe ici et maintenant, notamment dans l’acceptation des sensations présentes quelles qu’elles soient et par exemple en réalisant le caractère illusoire du film qu’on projette sur ces sensations. Ou en écoutant Betty

 

« Tu fais un voyage dans le corps. Le corps te donne des sensations. Tu interprètes « j’ai de la haine, j’ai de la douleur, j’ai de souvenirs de l’enfance ». Tu t’es accaparée des sensations qui sont là et tu cherches à les contrôler. Tu cherches à les changer. Ou tu cherches à les garder vivantes quand elles sont passées…

…Le corps est dans le monde de la dualité et est soumis à la loi des opposés. Est-ce que la douleur est constante?…est-ce que la peur est toujours présente? Est-ce que la joie est toujours présente? Non ça va, ça vient. C’est impermanent. Tu en as saisi une dans l’enfance. Tu t’es monté une histoire personnelle à partir de ça. Il y a la souffrance, il y a la haine. Qu’est-ce que tu peux voir d’autre à l’extérieur? Que des scénarios qui vont te retourner à ta propre souffrance, à ta propre haine que tu alimentes sans t’en rendre compte pour te prouver que tu existes…

…tu t’es bâtie sur quelque chose, dans un passé, dans un temps imaginaire et tout ce que tu fais, c’est essayer de ne pas le ressentir. Tout ce que je voulais, c’était d’améliorer mon rêve. Ce n’étais pas de voir, c’était d’améliorer le rêve…

…tu ne veux pas voir comment tu t’es construit…la sensation d’exister, la sensation d’avoir beaucoup de haine, beaucoup de peur, à l’intérieur de toi. Accepte-le. Tu es ça. Mais là tu veux améliorer l’évidence de qui tu es. Tu ne veux pas voir ce qui est là devant toi. Tu veux améliorer  le ressenti. Tu travailles pour améliorer les sensations d’un corps qui ne t’appartiens pas…

…on analyse rien…on regarde ce qui arrives…le but de la psychanalyse, de la psychologie ou de la psychiatrie est d’améliorer l’état du rêveur…Le but de la psychologie est d’améliorer son état…

…voir et simplement constater qu’on est une illusion. Et alors on veut plus améliorer l’illusion.

…la psychologie nous maintient dans la personne. Parce qu’on a l’espoir de l’amélioration. On a l’espoir fou d’améliorer quelque chose qui n’est pas permanent. Comment veut-tu qu’on ne se sente pas confus, qu’on ne sente pas la peur et le désespoir?

…le corps a des sensations, on ne les reconnaît pas, parce qu’on n’est pas dans notre maison… »

 

 
 
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 de 5)


 
 

Commentaires

commentaires

Tags:

  1. SCHERZ Odile’s avatar

    C’est vrai, comment s’identifier physiquement, psychiquement à quelque chose qui change tout le temps ? Cela ne peut que déboucher sur de la souffrance, le corps vieillit, la personnalité/ego bouge aussi plus ou moins bien. Si je vois que c’est la conscience qui vit ce que je vis, à travers moi, c’est tout de suite soulageant. Si je vois que je ne possède rien, biens, émotions, pensées, sentiments, que tout passe à travers moi pour expérimenter, quelle perspective intéressante ! Je possède les choses juste quand j’en ai besoin. Et se demander le plus souvent possible : »tiens et qu’est-ce qui va se présenter/arriver maintenant dans mon champ de conscience ? (pensées émotions préoccupations …?) Au fait connaissez-vous le concept de la vision sans tête de Douglas Harding ? Ce dernier a développé un ensemble d’expériences amusantes pour accéder en un temps record (instantanément) à notre véritable nature. Il y a un site http://www.visionsanstete.com/. Merci pour votre blog. Odile

    Répondre

  2. Nadine’s avatar

    Je ne saurais franchement pas mieux dire qu’Emmanuelle !
    Merci Emmanuelle pour cette lumineuse et subtile approche,

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *