Mariage, commérages et air dans la tête

Eckhart TolleEckhart Tolle continue de répondre aux questions diverses et variées que nous lui posons…

 
 
Un corps de souffrance dans le mariage?
« Bien que cela ne soit pas une entité, le contrat de mariage semble se comporter comme telle. Récemment, j’ai vécu la dissolution de mon contrat de mariage par un divorce approuvé par l’administration pour constater que mon partenaire et moi avons été capables de nous redécouvrir en tant que partenaires de vie une fois que le contrat a été rompu. Beaucoup d’attentes, des identifications fausses, des projections stéréotypées négatives ont également été dissoutes. Nous vivons maintenant heureux ensemble sans contrat et avec plus de présence. Est-ce que le contrat de mariage contient son propre corps de souffrance provenant de siècles d’emploi comme outil de contrôle en monnayant l’amour ? Est-ce possible d’échapper à l’influence de cette souffrance ou est-ce comme être au fond de l’océan en essayant d’éviter d’être affecté par les courants ? En d’autres termes, doit-on être complètement illuminé pour s’engager sans problèmes dans un contrat de mariage ? »
 

Evolution et commérages
« J’ai remarqué l’inconscience de mon amie sous la forme du commérage et après avoir été avec elle, je me sens dégueulasse et obséquieuse. Est-ce que je devrais éviter de la voir ou l’utiliser pour la pratique de la présence ? »
 

 

Un air dans la tête
« Est-ce que le fait d’avoir un air de musique ou des paroles de chanson qui se répète dans la tête encore et encore représente le penser compulsionnel ? »
 

 

Transcription complète des 3 vidéos:

 
 
 

Ici en format pdf

 

Cliquez ici pour télécharger la version MP3 des 4 vidéos

 

Cliquez ici pour d’autres conférences d’Eckhart Tolle sur ce blog


 
 
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 de 5)


 


DÉCOUVREZ LE LIEU DU PROCHAIN STAGE PRÈS DE CHEZ VOUS!

Fédération Nouvelle Terre

 

Commentaires

commentaires

Tags:

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *