Action juste – Swami Ramdas

Une lettre extraite de la correspondance de Swami Ramdas dans « Présence de Ram« .

L’action basée sur les règles dictées par le mental engendre tôt ou tard de la souffrance. Cela peut-être évité quand l’action est guidée par la vérité suprême de l’existence qui transcende toutes les limitations. La nature de cette vérité est la liberté, la paix et la béatitude éternelle.

 

Merci pour vos commentaires !

 

 

Comments

commentaires

Tags: ,

  1. Didier’s avatar

    Lumière et ténèbres ne doivent pas être opposées. Elles sont indissociables et complémentaires. l’une ne peut exister sans l’autre. Vivre l’instant présent, c’est être conscient de ce qui nous paraît être beau et laid en nous ne sont que projections de nos conflits intérieurs. bPratiquons le consentement joyeux au réel en limitant au maximum le mental.

    Répondre

  2. Véronique’s avatar

    bonjour, quant à moi je dirai que Swami Ramdas utilise son cerveau droit, lorsque l’on utilise son cerveau gauche effectivement on peut penser qu’il confond son Soi et son Moi, mais pas du tout, il faut désormais commencer à penser autrement, à agir autrement.
    lorsque l’on amène de la lumière sur les parties ténèbreuses, il faut également équilibrer ou voire en donner beaucoup et très régulièrement, autrement effectivement le ténébreux reprend le pouvoir sur la lumière.
    j’ai écouté avec plaisir. merci.

    Répondre

    1. Albert’s avatar

      La chose est plus complexe qu’il n’y parait . Exemple: un trop de lumière aveugle et ne permet pas de voir ce qui est au delà de ce qui est très éclairé. par exemple la lumière du jour ne permet pas de voir les étoiles , elle permet tout au plus de voir le plus le proche en nous fermant au niveau supérieur . Donc laissons donc venir la nuit qui permet la vision d’un plan supérieur c’est a dire l’immensité de l’univers et pas notre petit monde. Il nous faut pour cela bien souvent mettre la lumière sous le boisseau pour voir l’étoile. Ceci est une métaphore . Point de lumière sans ténèbres et point de ténèbres sans lumière . J’aime ces moments entre chien et loup où l’équilibre et l’harmonie ne dure qu’un instant. « Autrement » ne veux pas dire passer d’un hémisphère à l’autre, ça c’est trop simpliste. Non, c’est « autrement » seulement, dans la métanoïa ! Attention de ne pas se gargariser ou se masturber de « mots » cela engendre souvent d’autres « maux ». ;o))

      Répondre

      1. Véronique’s avatar

        lorsque l’on parle de lumière on ne parle pas de lumière extérieure, mais on parle de lumière intérieure, celle du coeur, effectivement il ne faut pas se tromper. tout est en nous mais pas du tout à l’extérieur de nous.

        Répondre

      2. adminblogbug’s avatar

        Dans cette citation sur la lumière Albert, l’idée est d’amener la notion de « second élément ». La solution ne se trouve pas au niveau des problèmes. Ici l’obscurité symbolise les problèmes, le stress, l’ignorance et la lumière la transcendance. Ce n’est pas en discutant de l’obscurité que celle ci va disparaître, en fait il suffit d’ouvrir les volets (en occurrence ici s’ouvrir à la transcendance ou « lumière intérieure ») . Amicalement 😉

        Répondre

        1. Albert’s avatar

          j’avais bien compris et je maintiens ( la métaphore) ici l’obscurité permet aussi et surtout de voir sur un autre plan . je préfère m’ouvrir à la lumière des étoiles c’est quand même plus grandiose et plus transcendant non ? Non je ne m’ouvre pas a la lumière intérieure en ouvrant les volets ! c’est plutôt le contraire non ? La lumière intérieure est une petite flamme qui luit ,pas un soleil ! Souvenez vous du prophète Eli il ne trouve dieu que dans le souffle de la brise et pas dans le tonnerre ou la tempête donc dans ce qu’il y a de fragile et délicat comme la lumière de l’étoile! Attention en ouvrant les volets on est bien souvent aveuglé !

          Répondre

        2. Didier Robin’s avatar

          Il y a beaucoup de présupposés dans votre propos qui sont forcement des manifestations du mental mémoire concernant les histoires de cerveau gauche ou droite. Et le fait est qu’il n’est absolument pas évident qu’il existe des parties ténébreuses genre inconscient freudien qui doivent remonté a la conscience. Ce n’est pas comme cela que je comprend le corps de souffrance D’Eckhart Tolle par exemple.

          Répondre

        3. Albert’s avatar

          Désolé mais il y a confusion entre son MOI et son SOI le Moi étant la représentation permanente de l’égo pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué hein !!

          Autre erreur : il ne suffit pas d’apporter la lumière pour faire disparaitre l’obscurité faut-il qu’il y ait quelque chose qui soit éclairé par la lumière sans quoi la lumière elle même n’est pas visible cqfd

          Répondre

          1. nahema’s avatar

            pourquoi défendre des mots ? je dirais à véronique qu’une passe magique de la tenségrité selon carlos castaneda active le cerveau droit ET le gauche avec des résultats surprenants et à albert que, personnellement j’ai choisi de vivre en polynésie où demain, mon moi, mon soi et les volets n’existent pas et où l’affection de tous est ma lumière
            bien amicalement

            Répondre

            1. Albert’s avatar

              Voilà une bien bonne idée que d’aller vivre en Polynésie . là j’en suis certain, le ciel doit bien être rempli d’étoiles et doit permettre la réflexion et le passage à un autre état  » d’être » c’est dire que ce n’est pas qu’intellectuel. Bravo pour ce choix! Un lieu où l’on peu bien plus qu’ici en métropole devenir plus facilement « soi » et être au monde en toute simplicité et vivre une sainte paresse( voir sagesse libertaire taoïste que je vous conseille).

              merci pour vos échanges

              Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *