Frémissements à la surface de l’Etre

Eckhart TolleEckhart TolleEckhart TolleEckhart Tolle

Eckhart TolleEckhart TolleEckhart TolleEckhart TolleEckhart TolleEckhart TolleEckhart Tolle

Commentaires

commentaires

Tags: ,

  1. Florence’s avatar

    OUI !

    MERCI :-))

    Répondre

  2. Catherine’s avatar

    Merci de tout coeur pour ce texte lumineux. Merci à A. Cohen d’avoir posé des questions aussi pertinentes, aussi profondes et bouleversantes. Merci à Eckart de nous donner ces réponses libératrices, éclairantes, ouvrant le coeur en grand à la porte de l’espace où nous sommes conviés. Il est si déroutant de la reconnaitre quand elle est là, par sa si grande simplicité. Et aussi par l’opinion de l’entourage. Ce texte est un baume posé sur le coeur pour lui laisser la place de l’espace à l’univers auquel il aspire de toute sa présence, et aussi la main ouverte pour dire avec tant de douceur « c’est ça, fait confiance, c’est bien la route à laquelle tu aspires ». Merci à Thierry de diffuser toute cette lumière qui arrive toujours au bon moment…. ici et maintenant !!! Merci à cette espace qui permet d’exprimer et de clarifier, en soi avec l’autre… qui est soi. Merci d’être là !!! Merci merci merci !

    Répondre

  3. Sosefo’s avatar

    Oui, Oui, l’essentiel d’abord. Ce qui vient en premier est la réalisation et la libération. Puis laisser l’action découler de cela – elle sera pure, non teintée, aucun karma ne sera attaché à elle…..
     » Aime ton prochain comme toi-même  » est l’un des enseignements principaux de Jésus, et on ne peut accomplir ce commandement, quelle que soit notre bonne volonté, si on ne sait pas qui on est au plus profond de soi.
    Encore oui … Mon souhait à tous et à toutes de découvrit la réalité de cette réalité…

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *